Truck Ruler Bubble Payment
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir
Fisherman - Sandale en cuir grainé noir

Fisherman - Sandale en cuir grainé noir

149.00€ Prix Max Sauveur
220.00€ Prix du marché
fin de la vente dans:
Début de la précommande le 26 mars à 10h paires commandées

Cuir veau grainé - Italie 
Semelle légère en élastomère, E.V.A

Doublure cuir vachette 
Fabriquées au Portugal 
 


CONSEIL POINTURE
Prenez une taille inférieure à votre pointure habituelle

AUTRES COULEURS DISPONIBLES

La Fisherman, la sandale homme en cuir grainé noir, pour un look estival


Pourquoi sortir une Sandale ?


Le problème

Après un déménagement Paris ➡️Aix très sport, je suis sorti en ville pour aller me prendre un petit café.

Mais j’avais totalement sous-estimé la température qu’il ferait en Provence.

Une fois posé à l’ombre, sous le parasol d’un café, j’ai sorti mon ordinateur et mon carnet pour travailler sur la nouvelle collection, mais une seule pensée retentissait dans ma tête :

“JE CRÈVE DE CHAUD. JE VEUX PLONGER MA TÊTE DANS UN SCEAU DE GLAÇONS. JE CRÈVE DE CHAUD. JE VEUX PLONGER MA TÊTE DANS UN SCEAU DE GLAÇONS”.

Résultat ?

Incapable de me concentrer, j’ai passé l’aprem à regarder les gens dans la rue.

À regarder comment leur style se différenciait de celui des parisiens…

Et bien sûr, quelles chaussures ils portaient…

Voici ce que j’ai appris :

  1. Déjà, personne était assez con pour être en jean (à part moi)

  2. Tout le monde a de belles lunettes de soleil (un investissement crucial quand il fait plus de 15 degrès 8 mois à l’année)

  3. Leurs chaussures sont légères : espadrilles, tongs, birkenstock… 

Perso, je portais encore mes converse du déménagement (la paire de chaussure que je n’ai pas peur de défoncer), et je crevais de chaud.

Il me fallait autre chose.

En vrai, ce qu’il me fallait, c’était un mélange entre des mocassins et des sandales, un truc qui laisse passer l’air sans pour autant laisser trop entrevoir les pieds…

J’avais pas forcément la solution, mais une piste de réflexion.

 

Le challenge

La solution m’est venue en Italie, l’été dernier.

Sous la forme d’un monsieur ultra-stylé, assis à la table à côté moi au restaurant.

Le mec avait un style incroyable.

Un costume beige en lin, mouchoir de poche fleuri, chemise à rayures entrouvertes… et des méduses noires.

Vous voyez les méduses en plastique coloré que l’on porte enfant, sur la plage, pour ne pas se faire mal sur les rochers ?

Et bien il portait ça, mais en cool.

J’avais déjà imaginé l’idée de faire des sandales “fermées” Max Sauveur.

Le problème, c’est que je trouve que ça fait soit :

  • Trop enfant (“Karl, en CM1, qui adooooore faire les dictées”)

  • Trop vieux qui a lâché l’affaire (“Robert, 67 ans, vainqueur de la 732ème édition amateur du plus grand potiron du Loire-et-cher”)

Celles que le monsieur à côté de moi avaient aux pieds étaient cools, mais elles faisaient tout de même trop enfantine (pas sûr lui, puisqu’il ressemblait au fils de Brad Pitt et Georges Clooney).

Mais ça m’a fait réfléchir... et beaucoup dessiné. Puis, j’ai fait fabriquer 5 prototypes. 

Finalement, après 6 mois, j’ai réussi à créer des sandales qui ne font pas enfant et qui claquent (même en costume) !

Histoire des sandales

Personne ne peut actuellement dire à quelle date les premières sandales ont vu le jour (ça commence bien comme info historique hein, ça c’est du journalisme de qualité)... mais on sait que leur histoire remonterait à des milliers d'années.

Elles ont été portées par différentes cultures à travers le monde

- Les anciens Égyptiens mettaient utilisaient des sandales pour protéger leurs pieds du sable brûlant du désert.

- Les Grecs anciens portaient des sandales de cuir durant les Jeux olympiques pour courir plus confortablement.

  • Les Romains utilisaient les sandales comme symbole de statut social, puisque seules les personnes de haut rang pouvaient en porter (avec les sénaterus portant des sandales “spéciales”, blanches, appelées “Calcei Albi”)

(Ci-dessous une sandale de l'antiquité égyptienne.)

(Ci-dessus, la sculpture d'un bottier gréque présentant la première Converse ! .)

La modèle Fisherman

Il faut savoir qu’il existe plusieurs modèles de Sandales, je ne vais pas tous les citer mais ici, nous allons vous parler du nôtre forcément, le Fisherman.

Les sandales Fisherman, également connues sous le nom de sandales de pêcheur, sont un style de chaussures qui tirent leur inspiration des chaussures traditionnelles portées par les pêcheurs. Elles sont caractérisées par une conception ouverte avec des lanières tressées qui enveloppent le pied.

Souvent associées à la culture méditerranéenne et aux régions côtières, elles étaient initialement portées par les pêcheurs pour leur robustesse et leur capacité à s'adapter aux conditions humides et boueuses

Les lanières entrecroisées offrent un soutien et une protection au pied, tout en permettant une bonne ventilation.

Bref, comme pas mal de chaussures, les Fisherman étaient surtout un outil de travail pour les marins pêcheurs et avec le temps elles se sont développées pour devenir un véritable accessoire de mode.

Pour notre modèle, j’ai surtout voulu garder le côté pratique de la Fisherman tout en gardant sont esthétique mais en l’adaptant aux contraintes de la vie citadine.

Parce que oui, tout le monde n’habite pas en Alabama et pêche la crevette avec Booba Gump.


L'anatomie de la Fisherman


Une sandale qui dévoile vos pieds discrétement

Plus haut, je vous disais que je ne voulais pas porter des sandales de vieux … (même si la mode “Papy style” revient en force, je ne juge pas), moi je voulais une sandale moderne.

Dans ma quête à la sandale parfaite et après avoir essayé plusieurs modèles, je me suis aperçu au fur et à mesure que plusieurs détails dans le design m’embêtaient et me faisaient un pied… moche.

J’ai bien gardé en tête tout ce qui ne convenait pas et j’ai mis l’accent dans ma conception sur 3 points pouvant les corriger :

1 - Deviner le pied sans les montrer

Un pied, c’est pas très joli mais c’est pas de notre faute… (même ceux qui ont des “beaux pieds”) et le plus moche dans tous ça ce sont nos doigts de pieds.

Sur les ¾ des sandales que j’ai essayé d’acheter, toutes exposaient les doigts au grand jour… même si vos doigts de pieds sont super beaux (j’en doute pas) avoir visuelement 5 petits asticots bouger entre des bandes de cuirs… ça n’a rien d’élégant.

J’ai donc rapproché un maximum les lanières de cuir à l’avant des sandales, de manière à totalement cacher les doigts de pieds.

Ensuite, le patronage de la lanière principale (voir la photo) a été repensé pour cacher un maximum l’avant du pied afin qu’il soit le moins “nu” possible.

Au départ il était assez fin et le pied était trop exposé, cela n’était pas élégant.

J’ai donc dessiné une lanière ovale plus large enveloppant le cou-de-pied et exposant discrètement la peau.

Avec le design de cette sandale, votre pied sera la “chaussette” de vos sandales.

Vous pourrez les exhiber sans réellement les montrer.

Plus qu’à bosser votre bronzage.

 

2- Forme ronde plus “adulte”

Je n’aimais pas le côté “grand enfant” de certaines sandales et cela vient du fait que certains modèles étaient très effilés.

Pour rendre le design plus “affirmé”, j’ai repensé la forme en accentuant la largeur.

Couplé avec la forme de notre semelle, on est sur un style plus généreux et moderne.

En plus cela améliore le confort pendant la marche.

3 - Le contrefort, confortable

Selon les modèles, vous trouverez des sandales au talon fermé et d’autres au talon dit ouvert.

J’ai d’abord tenté un prototype au talon ouvert.

En l’essayant, je trouvais qu’on voyait trop le talon mais surtout, je resentais une gêne en marchant au niveau de la cheville. La bride me frottait trop la peau et j’ai vite senti les ampoules arriver…

J’ai donc opté pour un talon fermé avec une forme qui le recouvre bien pour éviter de trop le dévoiler (vous avez capté ma phobie du pied ?).

Aussi, j’ai ajouté un contrefort (c’est une petite coque qu’on ajoute dans la doublure du cuir) qui permet de maintenir le talon et de rendre vos promenades plus agréables.

 

La semelle commando, le détail qui vous fera changer d’avis.

Vous connaissez mon amour pour la semelle commando maintenant.

Si vous découvrez Max Sauveur, alors il faut savoir que nous avons lancé nos premiers modèles avec des semelles commando (des semelles au design assez épais avec de gros crampons).

J’ai un amour pour ce genre de semelles car elles apportent une touche “badass” aux modèles dit “classique”.

Et c’est cet état d’esprit que je voulais faire ressortir quand on voit le modèle.

Je ne voulais pas que nos sandales fassent “enfant de 4 ans” ou “ Papy”.

Je voulais qu’elles aient de la poigne !

C’est peut être l'élément le plus important du modèle car elles apportent du volume et plus de caractère.

Quand on regardera vos pieds, on comprendra qu’on est sur une paire travaillée.

 

Souple et d’une légèreté impressionnante

La semelle peut paraître assez lourde et imposante si on regarde rapidement mais c’est un trompe l'œil !

Nous avons fait un travail avec notre Semelier Portugais en utilisant une semelle d’inspiration commando avec un beau volume pour la forme, tout en utilisant un caoutchouc ultra léger pour le confort... l'EVA (je vous vois venir, je sais, Semelier ça n’existe pas mais vous avez compris ce qu’il faisait).

L'EVA est un composant qui est utilisé par toutes les marques de bansket de running, car il est facilement maléable, ultra léger et il apporte un excellent amortie aux pieds... alors pourquoi sans priver pour notre Fisherman ?

Vous serez impressionné de la souplesse et de la légèreté dès vos premiers pas.

Un Montage soudé nouvelle génération

Le montage soudé est une technique de fabrication qui consiste à assembler la tige de la chaussure à la semelle en utilisant un processus de soudure. Contrairement aux autres méthodes de montage, comme le cousu Goodyear, le montage soudé n'implique pas l'utilisation de fils ou de coutures pour fixer la semelle à la tige. Au lieu de cela, une soudure est utilisée pour joindre les deux parties.

A l’époque, cela avait mauvaise presse car, dès qu’on n’utilisait pas de couture, on avait l’impression que la chaussure allait se décomposer.

Bon ça, c’était en 1970 hein… depuis, vous vous doutez bien que l’industrie de la chaussure à fait une avancée gigantesque avec des machines à la pointe de la technologie.

Aujourd’hui, c’est le montage préféré pour les chaussures de randonnée, puisqu’il permet de rendre la chaussure totalement étanche (et légère, puisqu’il contient moins de composants) !

En me rapprochant de l’atelier qui fabrique nos Fisherman, j’ai vite compris que le montage soudé chez eux, c’était du sérieux. En me montrant leur machine à souder dernier crie et en mettant à l’épreuve moi même les sandales l’année dernière… j’ai eu aucune hésitation à utiliser ce montage.

Ses avantages ? Resistant et imperméable

Les avantages du montage soudé sont nombreux, il offre :

  • Résistance et durabilité. La soudure crée une liaison solide entre la tige et la semelle, ce qui rend la chaussure plus robuste et capable de résister à une utilisation intensive.

  • Une parfaite étanchéité. En éliminant les coutures, il réduit les points faibles où l'eau pourrait pénétrer dans la chaussure.

Vous pourrez vous baigner avec vos sandales si vous en avez envie, la semelle tiendra sans problème.

(Par contre, entretenez le cuir en sortant de l’eau, soyez pas foufou…)

Enfin, le montage de chaussures soudées permet une plus grande flexibilité en termes de design. Étant donné qu'il ne nécessite pas de couture visible, il offre une plus grande liberté créative pour créer des modèles variés et des silhouettes plus modernes.

C’est pour cette raison également que nous avons pu utiliser une semelle ultra légère aux motifs “commando” sans prendre le risque que la semelle parte en cacahuète.

 

Doublure toute douce et clim' pour vos pieds

Saviez vous qu’avoir les pieds au frais réduit de 73% la chaleur corporelle ? (selon un étude très sérieuse d’un cabinet très sérieux)

Plus sérieusement, nul besoin de vous expliquer qu’avoir les pieds à l’air libre, c’est un petit bonheur… notamment pendant les fortes chaleurs.

Pour garder ce plaisir, il fallait aussi penser au cuir de la doublure. Parce que oui, il y a rien de plus désagréable que d’avoir les pieds nus tout transpirant à l'intérieur.

Nous avons alors fait le choix pour la doublure d’un cuir en vachette.

Ce cuir à la particularité d’être respirant, doux et agréable au contact de la peau.

Idéal pour vos petits petons.

 

Un cuir noir grainé pour s’affirmer

On aurait pu, c'est vrai, partir sur pas mal de déclinaisons de cuirs pour ce premier modèle.

Mais en prenant du recul, je trouvais que le modèle était déjà assez osé comme ça.

Autant aller droit au but du coup…

Il fallait que je reste sur mon idée principale : “une sandale élégante, dessinant le pied et facile à porter tout l’été”

Alors quoi de mieux que le noir pour être porté avec toutes les tenues.

N’oubliez pas que votre peau sera aussi un élément majeur dans le design du modèle. Le noir est le coloris pouvant accompagner le mieux tous vos look.

Quant au cuir grainé, il apporte plus de caractère à la sandale et lui donne du relief à votre style.

N’ayant pas peur des mots : couplé à la semelle commando, ce grainé fait de votre paire de sandales une pièce forte. 

Genre le mec qui casse des briques avec son front.

Un atelier spécialisé dans la fabrication de sandales

Armindo n’ayant pas les machines pour faire le montage soudé qui m’était cher pour mes sandales, j’ai dû aller voir ailleurs…

Grâce à son carnet d’adresse, j’ai trouvé un excellent atelier à 20km de Porto.

Ils sont spécialisés dans la fabrication de Sandale depuis 1943…ils ne fabriquent que ça !

Autant vous dire que des Sandales, ils en ont vu passer.

Après avoir interrogé plusieurs ateliers, ce sont les seuls qui ont été capables de challenger nos idées et d’aller plus loin en termes de finition et de conception.

L’autre point fort, c’est qu’ils ont eu la capacité d’évoluer et d’investir dans des machines ultra modernes qui nous garantissent un montage béton.

Mais bon, ne vous y trompez pas, pour concevoir ces sandales il faut plus d’une centaine de manipulations de la part des artisans experts, un vrai travail d'artisan.

Bref, dormez sur vos deux oreilles, vos pieds sont entre de bonnes mains.

 


Comment les porter ?


Facile et sans prise de tête

Le but de MAX Sauveur, c’est de vous proposer des chaussures faciles à porter et qui illumineront vos tenues.

Je n’aime pas trop donner des “leçons” quand il s’agit de style. Faites vous plaisir sans vous prendre la tête… La vie est déjà assez compliquée comme ça.

Toutefois, je peux vous donner quelques inspirations en image juste en dessous.

Livraison & RETOUR

LIVRAISON

En France métropolitaine la livraison en point relais est de 7,5€ et 15€ pour une livraison à domicile, que vous preniez 1 ou 10 paires de chaussures.
Rdv sur la page Livraison & Retours pour plus d’informations.


RETOUR

Les frais de retour sont à la charge du client dans le cas où vous souhaitez un remboursement. Ils sont à notre charge dans le cas des avoirs, si vous souhaitez échanger une taille ou commander un autre produit.
Rendez-vous sur la page Livraison & Retours pour plus d’informations.

Quelle pointure choisir ?

La Fisherman chausse large.

Si vous avez déjà une paire Max Sauveur prenez une pointure inférieure à votre pointure Max Sauveur habituelle.

Si c'est votre première paire de Max Sauveur.

  • Si vous êtes entre 2 pointures, prenez une pointure inférieure. (Par exemple votre pied mesure 27,1 cm prenez un 41)

(Note : tout ceci vaut uniquement pour les chaussures de ville... ne prenez JAMAIS en référence votre pointure “basket”)

“Et si je suis vraiment perdu ?”

Alors...sachez que tous les chausseurs chaussent différemment, il est donc compliqué de vous donner un tableau avec des conversions précises.

Comme j’aime le vrai service, on peut discuter de votre pointure par e-mail à hello@maxsauveur.com

Ça vous permettra de ne pas vous tromper et je l’espère, de trouver la pointure parfaite.

(Avant de m’écrire, suivez la procédure via ce lien pour mesurer votre pied cela me permettra de vous aider le mieux possible)

comment bien les entretenir ?

Des embauchoirs, toujours :
 
Je le répète toujours, de bons embauchoirs permettront à vos souliers de conserver leur forme le plus longtemps possible.
Sachant que cette paire est faite pour braver les intempéries, il ne faudra pas oublier de placer des embauchoirs en cèdre rouge pour absorber l'humidité afin qu’elle ne stagne pas dans le cuir.

Surtout, ne faites jamais sécher vos chaussures près d’un radiateur, les embauchoirs s’occupent de tout.  
Crème nettoyante :
 
Comme votre peau, le cuir a besoin d’être hydraté de temps en temps. Je conseille d’appliquer une noisette de crème nettoyante sur vos chaussures une fois par mois. Cela permet à la fois de retirer toutes les impuretés et de nourrir le cuir.