Truck Ruler Bubble Payment

Payer votre commande en 4 fois

La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette
La Brogue suédé noisette

La Brogue suédé noisette

259,00€ Prix Max Sauveur
299,00€ Prix du marché
fin de la vente dans:
Début de la précommande le 26 mars à 10h paires commandées

Cuir de veau suede portugais
Semelle Commando garantie à vie (oui, à vie)
Fabriquées au Portugal 
Confortables, solides et élégantes 
 


CONSEIL POINTURE
Prenez votre pointure habituelle.
 

Le point de départ


Quand nous avons imaginé cette nouvelle Brogue, on a voulu garder les mêmes bases que pour la première.

Créer une paire qui vous permet :

  • de pimenter votre tenu (sans attirer trop l’attention)
  • de courir derrière le bus (sous la pluie, sans vous casser la figure)

Bref : on voulait créer une paire de chaussures à porter sans réfléchir, sans devoir y faire attention, pour pouvoir pleinement se concentrer sur votre quotidien.

Un modèle pour toutes les personnes qui n’ont pas envie de changer de paire de chaussures à chaque occasion.

Le challenge : optimiser une paire qui a (beaucoup) plu

On ne voulait pas tomber dans la facilité en changeant simplement les cuirs et les couleurs de la première version.

On n’est pas comme ça chez Max Sauveur.

Changer quelque chose qui marche est un vrai challenge car il faut assez de recul pour vraiment comprendre ce qu’il faut améliorer.

L’idée était donc de reprendre tous les retours que vous nous avez fait sur la Brogues v1, de bien les synthétiser pour ensuite les appliquer à cette nouvelle version.

Une dizaine de prototypes ont été développés car nous voulions tester ce nouveau modèle et être certain qu’il réponde à vos attentes.

Un bon lifting a été réalisé sur la Brogue Luca et aujourd’hui je peux même vous dire que c’est un modèle complètement différent.

Ces différences réponses sur trois points clefs :

  • La forme
  • Le cuir
  • La semelle

Je vous en parle juste dessous.

Histoire du Blucher

Lorsque les Anglais ont envahi l’Ecosse et l’Irlande, ils voulurent donner un nom aux chaussures portées par les autochtones.

“Brok”, qui voulait dire chaussure en norvégien, devint petit à petit Brogue en gaelic.

Ces chaussures très appréciées outre-Manche, étaient destinées aux habitants des campagnes pour être portées en toutes circonstances, aussi bien sur sol dur que dans la boue.

Nous avons imaginé pour cette nouvelle version une brogue encore plus tout-terrain.

Une Brogue appelé Longwing

On peut compter aujourd’hui une dizaine de variantes de la Brogues mais je ne vais pas toutes les détailler ici car tu risquerais de quitter immédiatement cette page.

Je vais seulement te parler du type de Brogues que nous avons choisi : Le LongWing.

Elle se nomme ainsi car les motifs perforés latéraux s’étendent sur toute la longueur de la chaussure et se rejoignent à une couture centrale au niveau du talon. Ca c’est pour le “Long”.

Le Wing signifie la décoration en “W” sur le bout de la chaussure. Il est accompagné par ce qu’on appelle un bout fleuri.

Voilà, tu peux maintenant te la péter devant Beau Papa.


L'anatomie de la Blucher


La forme sur mesure que vous avez tous aimé

La forme d’une chaussure c’est comme les fondations d’une maison. Si elles ne sont pas bonnes, tout s'effondre.

Alors pour qu’on puisse partir sur de bonnes bases, on a vraiment cherché la meilleure forme possible.

On voulait qu’elle épouse parfaitement le pied tout en gardant l’effet arrondi qu’on souhaite donner à nos Brogue.

Vu qu’on est assez têtus, nous avons donc fait un pari assez risqué, créer notre propre moule sur mesure.

Même avec le pied large, elle sera comme un chausson à vos pieds au bout de quelques ports.

A la base, c’est risqué de faire cela pour une jeune marque car c’est un gros investissement qui nous oblige à garantir un minimum de quantité.

Mais bon, on a pas trop d'inquiétude car cette forme vous la connaissez déjà.

Nous l’avions déjà réalisée lors de notre dernière collection capsule.

Les retours étaient unanimes, le style et le confort instantané vous ont épaté.

L’autre avantage c’est que vous n’aurez pas besoin d'hésiter sur la pointure (si vous avez déjà un modèle de chez nous), on reste sur les mêmes proportions.

Protection à l’avant, à l’arrière et sur le côté

Le petit plus de cette forme, c’est l’ajout d’un contrefort latéral.

Le contrefort c’est cette petite coque utilisée pour protéger et maintenir la forme à au niveau du talon de la chaussure (à l’avant on appelle ça bout dur).

Je suis obnubilé par la partie latérale de la forme car on trouve que cette zone dessine parfaitement le pied.

Un détail de geek qui ajoute une nouvelle étape à la fabrication (et un coût) mais qui a son importance vous le verrez.

Le problème c’est qu’avec un cuir souple cuir suédé, cette zone est moins solide qu’avec un cuir épais bookbindé par exemple.

C’est pour cette raison qu’on a aussi ajouté une coque invisible dans le montage sur la partie extérieure pour que la forme reste large et qu'elle maintienne cet effet arrondi au pied.

Le résultat ?

Une chaussure qui restera confortable pour les pieds forts et qui gardera sa forme même si vos pieds sont plus fins et que vous ne remplissez pas la chaussure à 100%.

Un cuir suede en circuit court (très court)

Le cuir vient d’une tannerie Portugaise qui se trouve à 10 mn de notre atelier à Guimãres...

Il font un taf incroyable et j’essaye de plus en plus de privilégier le circuit court local quand c'est possible.

J’aime particulièrement leurs gammes de veau velours aux teintes automnales.

Avec l'expérience, j’ai compris que trouver un bon veau velours marron n’est pas aussi simple que ça en a l’air...

Si le veau velours (partie du cuir qui est côté chair) est mal brossé, on se retrouve avec un coloris qui tend vers le gris tristoune.

ci, nous avons laissé le poil un peu plus long pour un côté plus authentique et soyeux .

Évidemment, le cuir est déperlant et question entretien cela sera méga simple : un petit coup de brosse crêpe pour coiffer le poil, un peu d’imperméabilisant de temps à autre et basta.

Le suédé noisette, l'arme ultime pour vous mettre en valeur sans effort.

Je suis un grand grand fan de ce coloris.

On est entre les deux sortes de marrons : c’est pas trop foncé, pas trop clair.

Parfait pour faire la transition entre les saisons.

Vous pourrez vous amuser avec des teintes de beige, crème, chocolat (ça me donne faim) mais aussi des coloris beaucoup plus tranchant comme du jaune ou du rouge par exemple.

C'est le coloris facile à porter, il illuminera le reste de votre look sans effort.

Avec ce coloris noisette combiné au veau velours, cela permettra d'effectuer de belles associations avec des tissus plus légers (lin, fresco, cotton) cet été par exemple.

 

Doublure cuir pour absorber l'humidité

Le confort sera présent également à l’intérieur de la chaussure.

Avec une doublure entièrement en cuir de veau, on vous assure un maintien au sec : transpiration ou pluie, vos pieds restent au chaud sans sensation d’humidité.

Nous partons du principe que vous porterez cette paire souvent, alors autant mettre toutes les chances de notre côté pour qu’elle soit confortable non ?

Semelle Made in Max Sauveur garantie à vie !

Parlons de la semelle d’usure, celle au contacte du bitume.

Pour la semelle on a voulu garder le même rendu que la Brogue Luca de l’année dernière, bien badass.

Mais cette-fois ci, on a pris notre semelle commando, (home)made

C’est épais et souple à la fois...

Pourquoi ?

Nous avons réussi à alléger la semelle commando traditionnelle avec un caoutchouc moins lourd que l'originale pour un rendu plus souple et donc, plus confortable à porter.

On a créé cette semelle pour faire honneur à la semelle carrarmato (semelle d'alpiniste des années 40), introuvable sur le marché…

Elle est composée de trois épaisseurs (comme un bon big mac).

Une double couche en cuir et une dernière couche avec une semelle commando.

Au final c’est top car on a pu garder la semelle bien vénère que l’on voulait tout en l’allégeant (en terme de poids) pour plus de confort lors des ports prolongés.

On lui a même glissé un petit coussin sous le talon pour amortir les pas, pour un effet chaussons.

Bref, vous pouvez la porter toute une journée facile, elle est suffisamment souple pour s'adapter aux courbes du pied.

La résistance en plus.

Cousu goodyear Storm Welt

Le cousu Goodyear, c’est l’un des montages de référence : il permet à toutes les parties de la chaussure d’être cousues en une couture, toutes ensemble (solidité et durabilité garanties).

On vous a fait un schéma (c’est un peu du chinois quand je l’explique à l’écrit).

Le Storm Welt est une manière d’être certain à 200% que vos pieds vont rester au sec !

C’est une petite bande de cuir posée sur la trépointe, qui évitera aux gouttes d’eau les plus rebelles de s’infiltrer dans votre chaussure.

À vous les flaques !

Trépointe (= le contour de la semelle)

Je voulais garder l’identité anglaise avec une forme bien arrondi pour cette nouvelle brogue.

C’est pour cette raison qu’on a monté le modèle avec une trépointe bien large pour donner un côté gentleman badass....

Nous avons demandé à l’atelier d’élargir les standards de trépointes qu’ils avaient l’habitude de poser sur leurs chaussures au cousu goodyear pour avoir ce beau rendu.

Lorsque vous regardez la paire du dessus, vous avez l’impression que la semelle s’étale sur chaque côté (on dit qu’elle “bave” ).

Fabriquées au Portugal

La confection de cette brogue est confiée à un atelier familial situé au Portugal, non loin de Porto.
 
Les 125 étapes nécessaires à la fabrication de la paire de chaussures sont réalisées à la main, par des artisans expérimentés, qui travaillent dans cet atelier parfois depuis plus de 40 ans.
 
Aucune chance pour nous d’être déçus de la qualité de chaque paire qui en sort.

Cet atelier, je le porte dans mon "coracaõ", je le fréquente depuis que je sais marcher... alors plutôt que d'écrire une lettre d'amour, j'ai préféré tourner une vidéo qui te raconte mon idylle.

Par contre, assis au resto par exemple, où quand vous chevaucherez votre Harley ou encore quand vous serez au feu rouge à vélo…

Les crochets révéleront l’identité de la Boots.

C’est ce genre de petit détail qui fait la différence dans une tenue.


Comment les porter ?


Facile et sans prise de tête

Le but de MAX Sauveur, c’est de vous proposer des chaussures faciles à porter et qui illumineront vos tenues.

Je n’aime pas trop donner des “leçons” quand il s’agit de style. Faites vous plaisir sans vous prendre la tête… La vie est déjà assez compliquée comme ça.

Toutefois, je peux vous donner quelques inspirations en image juste en dessous.


Que faire maintenant ?

Livraison, Retour et échange gratuits

Livraison

En France métropolitaine la livraison en point relais est à 9€ et à domicile avec signature c'est 15€, que vous preniez 1 ou 10 paires de chaussures.

Vous pouvez aussi venir récupérer votre paire au showroom en click and collect à Paris. Bien entendu c'est gratuit.

retours offert et Changement de pointure facile.

Si la paire ne convient pas, les frais de retours seront offerts.

Pour un échange de pointure, nous prenons en charge le retour et la réexpédition de la paire pour les commandes livrées en France métropolitaine.

ECHANGES GRATUITS

Nous vous garantissons un échange gratuit (les frais de retours sont pour nous).

Si vous êtes Parisien, vous avez la possibilité de déposer la paire dans un de nos points de dépôt et de prendre un café par la même occasion.

Bien entendu, si la paire ne vous plaît pas à la réception, vous pouvez nous la renvoyer et nous procéderons au remboursement. Soit vous êtes satisfait, soit vous êtes remboursé.

Quelle pointure choisir ?

La Brogue chausse normalement.

Si vous avez déjà une paire Max Sauveur prenez la même pointure.

Si c'est votre première paire de Max Sauveur.

  • Si vous faites parfois du 42 ou parfois du 43 en chaussures de ville, choisissez le 42.
  • Si vous êtes entre 2 pointures, prenez une pointure supérieure. (Par exemple vous faites 27,4 cm prenez un 43)
  • Si vous portez des semelles orthopédiques, prenez une pointure supérieure. (Par exemple vous faites un 43 prenez un 44.)

(Note : tout ceci vaut uniquement pour les chaussures de ville... ne prenez JAMAIS en référence votre pointure “basket”)

“Et si je suis vraiment perdu ?”

Alors...sachez que tous les chausseurs chaussent différemment, il est donc compliqué de vous donner un tableau avec des conversions précises.

Comme j’aime le vrai service, on peut discuter de votre pointure par e-mail à hello@maxsauveur.com

Ça vous permettra de ne pas vous tromper et je l’espère, de trouver la pointure parfaite.

(Avant de m’écrire, suivez la procédure via ce lien pour mesurer votre pied cela me permettra de vous aider le mieux possible)

comment bien les entretenir ?

Des embauchoirs, toujours :
Je le répète toujours, de bons embauchoirs permettront à vos souliers de conserver leur forme le plus longtemps possible.
Sachant que cette paire est faite pour braver les intempéries, il ne faudra pas oublier de placer des embauchoirs en cèdre rouge pour absorber l'humidité afin qu’elle ne stagne pas dans le cuir.

Surtout, ne faites jamais sécher vos chaussures près d’un radiateur, les embauchoirs s’occupent de tout.  
Brosse crêpe :
 
Avant de protéger votre paire, il est recommandé de la dépoussiérer à l'aide d'une brosse crêpe. Cette opération a pour objectif de rendre le cuir prêt à l'entretien en lui enlevant toute trace de poussières et autres résidus en surface.
 

Imperméabilisant :

Le velours est un cuir retourné, c'est pourquoi il apparait moins lisse, plus velouté. Ce cuir nécessite un entretien particulier pour faire face à l'eau et à l'humidité. Il est recommandé d'utiliser un spray imperméabilisant de manière régulière pour le protéger contre les intempéries.